Evaluation Risques - Bénéfices & Multi-critères

Evaluation Risques - Bénéfices & Multi-critères

Evaluation Risques - Bénéfices & Multi-critères

L'Evaluation Risques - Bénéfices a émergé ces dix dernières années pour considérer non seulement les risques liés à l'alimentation mais également les bénéfices, dans les domaines microbiologiques, nutritionnels et toxicologiques. Secalim est reconnue dans ce domaine à l'échelle internationale et participe à un réseau européen : RISKBENEFIT4EU. Secalim participe également à un projet EFSA, ALTERNATIVA, sur l'évaluation risques - bénéfices associée à la consommation de protéines d'insectes, en remplacement de la viande rouge (voir projets en cours ci-contre). L'évaluation risques - bénéfices et l'évaluation multicritères sont très liées à l'appréciation des risques. Un projet européen est actuellement en cours sur une approche holistique de la chaine alimentaire : HOLIFOOD. Pour cette raison, elles font partie de la thématique 2 de Secalim : Evaluer le risque sanitaire

Thèses supervisées sur ce thème:

Deux thèses ont été supervisées par Secalim, l'une consacrée à l' évaluation risques-bénéfices liée à l'alimentation en lait des nourrissons lors des six premiers mois de vie, et la seconde sur l' évaluation risques-bénéfices liée à la consommation de viande rouge. Actuellement, deux thèses portent sur l'évaluation risques - bénéfices ou multicritères, la thèse de Xin Yan et celle de Pauline Mombert.

Les personnes référentes à contacter sur ce thème sont :

Autres personnes impliquées sur ce thème :

La listes des publications de Secalim sur ce thème est à suivre.

Contact

Dans ce dossier

Un extrait des publications de Secalim en Evaluation des Risques et Bénéfices
Une analyse détaillée des études intégrant l’analyse de cycle de vie et l’appréciation des risques dans différents domaines
Un projet coordonné par Marie Thiollet-Scholtus de l'UMR INRAE 1132 LAE et co-coordonné par Jeanne-Marie Membré de l'UMR SECALIM
Une approche systémique, qui prend en compte l'ensemble de l'environnement dans lequel les aliments sont produits, y compris les aspects économiques, les aspects économiques, environnementaux et sociaux
Une analyse de la diversité et des potentialités des méthodes multicritères
Développement d'un modèle d’évaluation simultanée des risques chimiques et biologiques
Évaluation de la carence en fer et de l’anémie ferriprive en France
Consommer moins de 65 g de viande rouge par jour limiterait le risque de cancer colorectal ou de maladies cardiovasculaires.
Évaluation des risques sanitaires pour préparer les formules infantiles pour nourrissons en France.

Date de modification : 16 novembre 2023 | Date de création : 13 novembre 2020 | Rédaction : SG